Comment définissions-nous la transformation numérique

Transformation numérique, l’expression à la mode du moment, est un terme que nous entendons et utilisons beaucoup, mais c’est une expression toute faite et assez abstraite. Tentons de rentrer plus en détail !

La transformation

Tout d’abord, nous allons définir la transformation. La transformation est tout changement d’échelle pour les composantes fondamentales d’une entreprise :  son modèle d’exploitation et son infrastructure.

Qu’est-ce qu’elle vend, à qui et comment elle se postionne sur le marché ? Un programme de transformation touche toutes les fonctions d’une entreprise ; de l’achat, les ressources humaines, en passant par l’exploitation et la technologie, les ventes et le marketing. Pour comprendre la portée de ce moyen de transformation pour une entreprise, il est pas inutile de revenir vers le modèle de la chaîne de valeur.

Les entreprises développent des nouveaux produits et services, se déplacent sur ​​de nouveaux marchés, fusionnent ou se vendent à des concurrents, ou échangent des composants de la chaîne de valeur pour obtenir un avantage concurrentiel, mais aucune de ces choses ne sont pas nécessairement de transformation. Les entreprises ne se transforment pas par choix, car il est coûteux et risqué.

Les entreprises passent par la transformation quand elles n’ont pas réussi à évoluer. Quand une entreprise évolue avec son marché, créant continuellement des produits et de la proposition, gagnant de nouveaux ensembles de clients et en proposant de la valeur à ceux qui existent déjà, elle n’a pas besoin de se transformer.

Une entreprise peut passer par des changements radicaux et des restructurations importantes, mais c’est une transformation si elle visible de l’extérieur, de ses clients, et si elle a été alimentée par des facteurs externes.

Les principaux moteurs de la transformation

Il existe trois principaux moteurs de la transformation :

  • l’évolution de la demande des consommateurs,
  • les changements technologiques,
  • l’évolution de la concurrence.

Ceux-ci, bien sûr, sont un écosystème et c’est toujours une convergence de facteurs qui entraîne des changements dans un marché.
Lorsque l’un de ces facteurs ne coïncident plus  au modèle d’exploitation et que l’entreprise n’est plus apte à servir ses clients, l’entreprise a atteint un point de basculement.

Le numérique – digital

Ensuite, définissons le numérique. Nous le prenons au sens le plus large comme toute technologie qui relie les gens et les machines entre eux avec de l’information. Par conséquent, la «transformation digitale» est une restructuration pour éviter le point de basculement vers le bas du business induit par les technologies.

Les rôles que les différents organismes jouent dans la transformation numérique

Certains grands cabinets de conseil mondiaux tels que PwC, Deloitte et Accenture, gèrent les programmes de transformation pour le compte de grandes entreprises. Transformer une grande organisation prend beaucoup de temps, une énorme quantité de ressources et un ensemble inter-fonctionnel des compétences business qui sont généralement réservées aux consultants des cabinets mondiaux tels que ceux-ci.

Les agences de création, d’autre part, visent à aider les entreprises à éviter la nécessité d’une transformation numérique. Ils se spécialisent dans la proximité avec les consommateurs, la compréhension des nouvelles technologies et les marchés, et leur anticipation. Ils travaillent avec leurs clients pour anticiper les actions à venir et les aider à évoluer pour y répondre. Ils apportent de nouveaux produits et services aux entreprises en créant des expériences clients pour que les entreprises peuvent envisager l’avenir, afin qu’elles puissent être prêtes pour la transformation et pour la conduire.

0 responses on "Comment définissions-nous la transformation numérique"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Template Design © IITIC FRANCE. Tous les droits sont réservés.
X