Le manager du futur sera un programmeur

Aujourd’hui, les managers doivent moderniser en permanence leur activité pour parvenir à l’amélioration continue des performances que demande leur Direction Générale.
Cela passe par la mise en oeuvre de démarches dites “Qualité” fréquemment basées sur les concepts du lean management. Il faut non seulement tenir compte du cas d’espèce de la Direction en optimisant son fonctionnement interne, mais aussi inclure dans le champ d’étude les interactions avec les autres Directions afin d’identifier celles qui seraient la cause de dysfonctionnements.

Les optimisation de processus qui résultent de ces études ont souvent pour conséquence de faire évoluer les paramètres des progiciels et parfois le Système d’Information dans son ensemble.
Dans les faits, pour parvenir à un fonctionnement fluide et progressif, le rôle de modernisateur permanent qu’exerce le manager doit être couplé avec la maîtrise des paramètres des progiciels.

Dans un monde où les activités de métiers sont et seront de plus en plus automatiques, exécutées par des robots virtuels, la compréhension du processus métier passe nécessairement par la compréhension du système d’information. Pour exercer son rôle, le manager ne pourra plus déléguer les études afférentes à un tiers qu’il missionne pour l’assister, il devra lui même assurer ce rôle de reprogrammation des progiciels et, pour ce faire, comprendre l’architecture fonctionnelle et logique de l’ensemble du système d’information.
Il travaillera de concert avec les informaticiens qui assureront les activités proprement technique du fonctionnement des systèmes.

Il est étonnant de constater que les enseignements informatiques ont disparu des cursus MBA. La faute en est peut être à l’inadaptation des enseignements qui avaient pour but de partager avec les futurs managers les aspects techniques de l’informatique, et notamment les méthodes de conception que l’on croyait un temps, notamment en France, indispensables dans la boite à outil des managers.

Les systèmes d’information que l’on doit enseigner aux managers sont ceux de l’entreprise digitale qui, par la virtualisation, l’automatisation, la robotisation, la réactivité, l’orientation services, leur donnent les leviers pour mieux accomplir leurs missions.

mars 30, 2017

0 responses on "Le manager du futur sera un programmeur"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Template Design © IITIC FRANCE. Tous les droits sont réservés.
X