Meilleurs langages de programmation en 2016

Découvrez les langages en forte croissance et les plus demandés par les employeurs, selon l’IEEE

Comme au mois de juillet de l’année dernière, l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) vient de publier son rapport annuel sur les meilleurs langages de programmation pour l’année 2016, le troisième rapport annuel de l’IEEE après ceux de 2014 et 2015. Pour information, l’IEEE est connue comme la plus grande association mondiale de professionnels techniques.

Parler de meilleur langage de programmation sans définir un critère spécifique de comparaison peut être sujet à de longs débats. L’IEEE s’est donc intéressé à la popularité des langages selon divers domaines (web, mobile, entreprise/desktop, systèmes embarqués). L’organisation s’est également penchée sur les langages en forte croissance et ceux qui sont les plus demandés par les employeurs. Mais pour mieux apprécier ses résultats, on peut se demander d’abord d’où viennent les données.

À ce sujet, il faut noter que les données collectées proviennent de 10 sources différentes. Ces données incluent le nombre de recherches effectuées sur les différents langages sur Google Search et les tendances provenant de Google Trends. Une partie des données provient du site de nouvelles Hackers News et des sites tels que Twitter, Reddit et Stack Overflow, où l’organisation a voulu mesurer le partage d’information et ressources en ligne ainsi que l’activité sociale autour de chaque langage de programmation.

L’IEEE a aussi collecté des données sur GitHub pour mesurer le nombre de nouveaux dépôts et de dépôts actifs pour chaque langage de programmation. Pour pouvoir capter la demande des employeurs, l’organisation a également collecté des données des sites d’emploi CareerBuilder et Dice où elle a mesuré le nombre de nouvelles offres d’emploi aux États-Unis mentionnant les différents langages de programmation.

Le tout est complété par les propres données de l’IEEE. L’association des professionnels techniques dispose en effet d’une bibliothèque numérique avec plus de 3,6 millions d’articles de revues et de conférences couvrant un éventail de disciplines scientifiques et techniques. Ces données ont permis de mesurer le nombre d’articles qui mentionnent chacun des langages. Un système de classement a donc été construit en pondérant et en combinant 12 indicateurs à partir des 10 sources de données.

La sélection initiale comprenait près de 150 langages de programmation, mais le classement final n’en a retenu que 48, comme l’année dernière. Le tableau suivant donne le top 10 des langages en 2016 (colonne de gauche) en comparaison au classement de 2015 (colonne de droite).

IEEE : top 10 des meilleurs langages de programmation de l’année 2016

C est donc le meilleur langage de programmation pour cette année, après s’être contenté de la deuxième place en 2014 et 2015, à chaque fois derrière Java. Java descend donc à la deuxième place.

Par rapport au top 5 de l’année dernière, ce n’est pas le seul changement qui a eu lieu. Python (4e en 2015) est monté d’une marche au détriment de C++ qui passe alors de la 3e place en 2015 à la 4e place cette année. C# sort du top 5 pour occuper la 6eplace, alors qu’on assiste à l’entrée du langage R dans le big five. R était 7e dans le classement de 2015 et 9e dans celui de 2014, soit un bond de 4 places pour le langage de calcul statistique. Ce qui pourrait refléter la croissance du Big data, d’après l’IEEE.

Se limiter aux dix premiers est un choix très difficile dans la mesure où la suite du classement est également intéressante. On retrouve par exemple de la 11e à la 20e place : Swift (#11), Arduino (#12), Assembly (#13), Matlab (#14), Scala (#15), HTML (#16), Perl (#17), Visual Basic (#18), Shell (#19) et Objective C (#20). Rust, le langage de programmation de Mozilla vient à la 26e place devant Delphi en 28e position.

À part le classement général, il serait également intéressant de voir quels sont les meilleurs langages selon d’autres axes : les langages en forte croissance et ceux qui sont les plus demandés par les employeurs. Mais aussi les meilleurs langages pour le développement de sites et applications web, pour le développement d’applications mobiles, pour le développement d’applications d’entreprise de bureau et d’applications scientifiques, et pour le développement de systèmes embarqués.

Top 10 des langages de programmation en forte croissance

Top 10 des langages les plus demandés par les employeurs

Le classement ici ne prend en compte que les données US.

Top 10 des langages les plus populaires dans la communauté open source

Top 10 des meilleurs langages pour le développement de sites et applications web

Meilleurs langages pour le développement d’applications pour les appareils mobiles

Top 10 des meilleurs langages pour le développement d’applications d’entreprise, de bureau et d’applications scientifiques

Meilleurs langages pour le développement de systèmes embarqués

Source : IEEE

septembre 28, 2016

0 responses on "Meilleurs langages de programmation en 2016"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Template Design © IITIC FRANCE. Tous les droits sont réservés.
X