Se lancer dans l’entreprenariat pour les étudiants et les salariés

Lancer son propre projet est de plus en plus répandu. Cette volonté de s’essayer à l’entreprenariat concerne aussi bien les salariés en activité que les étudiants en cours de cursus.

Que faut-il savoir pour les uns comme pour les autres avant de se lancer dans ce cumul d’activités ?

– ETUDIANT ENTREPRENEUR QUELLES AIDES SOLLICITER ?

Pour tous les étudiants désireux de créer leur entreprise, sachez qu’il existe des structures d’aide ainsi que des missions d’accompagnement à la création d’entreprise. Parmi les différents organismes qui pourraient vous aider dans votre démarche, on peut citer :

1- Les entreprises juniors ou les pôles entrepreneuriat : un réseau d’anciens étudiants et de professeurs peuvent aider et conseiller les étudiants entrepreneurs. De plus en plus de grandes écoles mettent ainsi en place leurs incubateurs de création d’entreprise.

Pour les identifier, il est possible de consulter la base de données de l’OPPE (Observatoire des Pratiques Pédagogiques en Entrepreneuriat) accessible sur ce lien http://www.apce.com.

2- Le réseau « information jeunesse » : mis en place par le Ministère de la jeunesse, ce réseau d’association accueille et informe gratuitement les jeunes entrepreneurs en matière de création d’entreprise. Il peut ainsi offrir soit un suivi des démarches soit des propositions de financement.

3- Les missions locales : elles ont pour vocation l’insertion professionnelle des jeunes de moins de 26 ans. Elles orientent aussi les jeunes porteurs de projet par un accompagnement complet. Pour plus d’informations, consultez http://www.emploi.gouv.fr.

4- L’Adie et Pôle emploi : ces institutions ont mis en place des appuis pour la création d’entreprise pour les jeunes entre 18 et 32 ans.

Cette aide repose sur une formation, un accompagnement par des professionnels, un financement du lancement du projet et un suivi post-création.

Pour plus d’informations, allez sur http://www.adie.org/nos-actions/Creajeunes-et-les-programmes-jeunes.

– SALARIÉ ENTREPRENEUR LE CUMUL DES FONCTIONS EST POSSIBLE

Il vous est parfaitement possible de mener de front votre projet de création d’entreprise et votre fonction de salarié.
Ce qu’il vous faut savoir, c’est qu’il est interdit de se lancer dans une activité concurrentielle. L’entrepreneur est tenu d’une obligation de loyauté envers son employeur qui lui interdit de lui faire concurrence pendant son contrat de travail.

Il va s’en dire que les activités liées à votre création d’entreprise doivent se faire en dehors de vos heures de travail. Sachez qu’il vous sera possible de demander un congé de création d’entreprise.

Dans le secteur privé, votre employeur ne pourra pas s’opposer à votre projet de création d’entreprise. Pour les fonctionnaires, il existe cependant certaines restrictions comme :

-la mise à temps partiel d’un an qui n’est renouvelable qu’une seule fois;
-le cumul avec un temps plein qui ne peut se faire que pendant 3 ans;

Dans tous les cas, le salarié se verra cotiser pour les deux régimes sociaux.

En somme, lancer son projet peut se cumuler avec une autre activité professionnelle ou estudiantine à condition de bien se renseigner au préalable.

Prospérine ne saurait assez vous dire qu’il vous faudra vous armer de beaucoup de courage et de persévérance pour arriver à bout de vos projets parallèles. Et vous, pensez-vous qu’il soit aisé de combiner deux projets professionnels simultanés?

mars 23, 2017

0 responses on "Se lancer dans l’entreprenariat pour les étudiants et les salariés"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Template Design © IITIC FRANCE. Tous les droits sont réservés.
X